Ré-autorisation temporaire des néonicotinoïdes

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Originellement interdits, les néonicotinoïdes – ou “pesticides tueurs d’abeilles” – ont été officiellement autorisés pour 120 jours dans les champs de betteraves sucrières, ce samedi 30 janvier. 

Même si la filière betteraves-sucre française concerne 25 000 emplois, je pense qu’elle a besoin d’une décision irréversible concernant les néonicotinoïdes. Sans un cap clair, comment les agriculteurs peuvent-ils pleinement s’engager dans un changement de leurs pratiques agronomiques ?

J’ai confiance en la capacité de nos agriculteurs à modifier leurs pratiques agronomiques. A travers les pratiques agricoles, nous devons protéger et entretenir notre environnement. Les pratiques agricoles qui préservent l’environnement sont triplement positives: c’est bon pour les agriculteurs, bon pour la biodiversité et bon pour les consommateurs. C’est cette approche “une seule santé: humaine, animale et environnementale” que je porte à l’Assemblée nationale. 

Pour en savoir plus: https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/02/06/betteraves-le-retour-des-neonicotinoides-autorise-pour-120-jours_6069022_3244.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp